La Full Moon Party de Koh Phangan en Thaïlande est l’une de plus grande beach party ou fête sur plage du monde. La première Full Moon eut lieu en 1985 et a l’initiative d’une trentaine de routards décidés à faire la fête. Au fil du temps, la popularité de ce non évènement à l’origine n’a cessé de croître grâce au bouche à oreille puis grâce aux pages que lui ont finalement consacre les guide touristiques, jusqu’à réunir entre 30000  personnes chaque mois à l’heure actuelle.

Les dangers de cette méga teuf

Cette fête mensuelle connait une mauvaise réputation grandissante. Elle est dépeinte comme une manifestation de débauche, une échappatoire pour la jeunesse qui est prête à y prendre tous les risques pour se convaincre qu’elle est libre.

Mais que se cache-t-il vraiment derrière les gros titres, et les statistiques de la police, que se passe-t-il de si spécial a la full moon party ? Est-ce aussi dangereux que ce que les bruits qui courent le laissent supposer? Hum, voyons un peu.

Jusqu’à 30000 fêtards, surexcites par l’alcool bon marche, les smoothies aux champignons et autres substances illicites, s’éclatent sans limite. Quelques un d’entre eux s’engagent dans des activités illégales, surtout en Thaïlande. Oubliées toutes les règles de sécurité et de sante….

Boissons servies dans des seauxLes scènes surprenantes, choquantes, marrantes ne manquent pas et il vous suffit de vous arrêter de danser quelques minutes en prenant quelques gorgées du cocktail à base de « rhum » mélangé a du coca ou du Sprite et de Red Bull, la boisson qui cartonne sur la plage, pour prendre conscience de l’intensité de la fiesta. Et il est presque certain que, une fois cette gigantesque explosion d’énergie et de décibels terminée, vous rentrerez a votre bungalow, hôtel, guest house sur Koh Phangan ou Koh Samui, sain et sauf, comme la plupart des participants d’ailleurs, mais il arrive que cela se finisse de façon moins joyeuse.

Des histoires tragiques comme celle de Andrew Apperley, un britannique de 38 ans, retrouvé mort après une soirée full moon – Il avait pris des champignons, a fait un mauvais trip, a eu le temps d’envoyer un message comme quoi il se sentait menace, et a ete retrouve mort – viennent regulierement entacher la reputation de la fete. Bien que la majorite des cas soient le fait d’accidents dus a l’alcool et la drogue, il arrive aussi malheureusement que des personnes soient violées, blessées ou tuees par arme, cela reste relativement rare et avec un minimum de precautions il n’y a pas de problème.

Question de bon sens

Comme la majorité des personnes n’ont pas accès aux simples conseils de base avant de se rendre au festival, plusieurs dizaines d’entre elles se retrouvent par exemple au beau milieu de la nuit a se tordre de douleur, un pied en sang, entaille par un des innombrables tessons de bouteille qui trainent dans le sable. Des infirmières sont d’ailleurs a disposition pour recoudre les pieds pour 100THB du point ! Portez au moins des tongs pour éviter d’avoir a leur rendre visite, sans parler de la douleur et du fait que vous ne pourriez pas profiter pleinement du reste de votre séjour.

Sur la plage il y a une attraction qui attire beaucoup de monde, c’est la corde à sauter enflammée (Fire Rope Jumping). Vous l’aurez compris il s’agit d’une corde enflammée de 10 mètres que font tourner deux personnes et une troisième saute par-dessus la corde quand elle passe au ras du sol. Tous les types plein d’adrénaline et de testostérone qui veulent prouver leur virilité font la queue pour sauter et repartir chez eux avec un tatouage de la Full Moon, c’est-à-dire des brûlures sur les bras et/ou les jambes ou bien pire lorsqu’ils s’emmêlent avec la corde

10 conseils pour passer une bonne Full Moon Party

  1. Le transport
    Renseignez-vous à l’avance sur les moyens de transport et choisissez le plus sûr. Evitez les bateaux surcharges et les Ferrys et Speed Boats lorsqu’il fait déjà nuit. Si vous jugez que le moyen de transport que vous vous apprêtez à prendre n’a pas l’air sur, n’embarquez pas.
  2. Consommation d’alcool
    Comme vous le savez probablement déjà, lorsque vous avez bu vous avez un comportement diffèrent et pouvez être amené à prendre des risques que vous ne prendriez pas en temps normal. Ne dépassez pas vos limites, au mieux vous gaspillerez un jour de vacance a cause du gueule de bois, au pire vous risquerez d’être blessé-e, volé-e, violée ou arrêté-e. A noter que les assurances ne vous couvriront probablement pas si vous êtes ivre ou que vous avez consomme des stupéfiants. Dans ce dernier cas, en plus du problème d’assurance il y aura un (gros) problème avec la police.
  3. Ajout de substance dans les boissons
    N’acceptez pas de boisson offerte par un inconnu. Ne buvez que si vous savez exactement ce qu’il y a dans la boisson. En cas de vertiges ou envie de vomir prévenez vos amis et/ou rendez-vous sans attendre dans une tente de premiers secours. Au cas où l’un de vos amis s’endort, perd connaissance, vomit etc. ne le laissez pas seul et appelez du secours.
  4. Ne prenez pas de drogue
    L’importation, l’achat, le transport et la consommation de drogue sont sévèrement punis en Thaïlande. Cela peut aller jusqu’à la peine de mort et ces sanctions s’appliquent aussi aux touristes. Si vous prenez de la drogue (même de l’herbe), vous augmentez le risque d’accident, d’agression etc. et si par malheur vous vous retrouvez à l’hôpital, selon les circonstances, un test est fait et si le test est positif, la police est avertie immédiatement. De nombreux policiers en civil sont également sur la plage.
  5. Gardez un œil sur vos amis
    Plus facile à dire qu’à faire, mais dans la mesure du possible essayez de rester avec vos amis et essayez aussi de vous donner un point de rendez-vous au cas où vous perdiez de vue.
  6. Vos affaires
    N’emmenez pas vos passeports avec vous, ne transportez pas de grosse somme d’argent, des cartes de crédits ou d’autres objets auxquels vous tenez. Laissez-les au coffre ou safety box de l’hôtel avant de vous rendre à la plage. Ecrivez sur un papier les numéros importants a joindre en cas de problème (amis, famille, hôtel etc.) et ayez le sur vous pour la soirée.
  7. Arnaques
    Avant de commander à un bar ou un restaurant sur la plage, vérifiez les prix. Si vous ne le faites pas vous risquez de vous retrouver avec une note extravagante que vous serez oblige de payer pour pouvoir partir.
  8. Bagarres
    Evitez a tout prix de vous retrouver dans une bagarre. Les peines sont sévères sans parler des risques de blessure et des problèmes qui peuvent en découler. Même entre amis une bagarre peut avoir de sérieuses conséquences sur le plan pénal. Récemment 2 Chinois qui se connaissaient en sont venus aux mains. Résultat des courses des amendes de 60000THB pour chacun des 2 protagonistes ainsi qu’une possible inscription sur la fameuse Black List de l’immigration, qui signifiera qu’ils ne pourraient plus jamais revenir en Thaïlande.
  9. Chaussures
    Comme vu plus haut, la plage est parsemée de bouts de verres et de tessons de bouteilles à demi enfouis dans le sable. Ne quittez pas vos chaussures car vous pourriez rejoindre la longue liste des personnes qui se font recoudre les pieds dans une des tentes de premiers secours, ce qui gâcherait votre soirée et probablement vos vacances.
  10. Baignade
    Évitez de vous baigner durant la nuit de la Full Moon party. Sans parler de toutes les personnes qui urinent dans l’eau le long de la plage, le principal danger sont les speedboats qui vont et viennent le plus souvent sans lumière et au plus près du bord.
  11. Gardez contact
    Envoyez des emails ou des SMS à votre famille et à vos amis régulièrement durant votre séjour en Thaïlande pour leur dire ou vous êtes et ou vous comptez vous rendre.

Impact sur l’ile et la région

La Full Moon Party, bien qu’allant à l’encontre de la culture thaïlandaise sur de nombreux points, a permis de créer de nombreux emplois et de de développer les infrastructures, routes et système de distribution d’eau entre autre et l’ile est appelée a encore se développer. C’est une mauvaise nouvelle pour les routards qui l’ont connu il y a 20 ou 30 ans, mais c’est hélas un phénomène inéluctable dont le bon côté est que cela permet à de nombreuses familles de vivre.

Plage de rêve sur Koh Pha NganDes organisations ont aussi été créées pour s’occuper des plages et de l’ile afin de les préserver malgré l’afflux de personnes à chaque Full Moon. Le festival a apporté beaucoup de croissance dans la zone avec la création d’hôtels et de restaurants tenus par des locaux qui tirent la majorité de leurs revenus en l’espace de quelques jours chaque mois. L’ile paradisiaque de Koh Phangan reste un havre de paix en dehors du festival et il est très agréable d’y séjourner.

La quasi-totalité des 30000 personnes qui viennent sur la plage de Koh Phangan chaque mois repart chez elle sans encombre et la tête pleine de souvenirs des fois inoubliables, souvent vagues et dans le brouillard,  de cette nuit durant laquelle les effets sur le comportement des cocktails a base d’alcool et de caféine jouent un grand rôle.

Cet article n’est pas une critique de la Full Moon Party, même si il peut être compris dans ce sens. S’échapper pour une nuit de la surveillance, des règles et de tout ce qui rend la vie dans les sociétés modernes si étouffante procure une sensation de liberté qui n’a pas de prix et ces quelques lignes ont pour but de vous aider à pouvoir vivre cette expérience sans que cela se terminer en cauchemar et en vous ouvrant les yeux sur la réalité qu’il n’est pas toujours facile d’appréhender.